Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Bénard

La justice privée est le « droit de se faire justice à soi-même »1.

La justice privée peut recouvrir deux notions différentes. La première acception, la plus courante désigne l'arbitrage qui est le recours à un juge privé ou non-étatique.

La seconde acception désigne « un âge ou un état préjuridique dans lequel elle était censée assumer les fonctions du droit et de la politique, l'un et l'autre défaillants »1.

La justice privée peut exister dans des situations proches de l'état de nature dans lesquelles il n'existe pas encore (ou plus) de règles de société (ou droit) ; c'est-à-dire dans les sociétés primitives ou dans les organisations criminelles. On dit qu'il n'y a plus d'État de droit.

L'exercice de la justice est un pouvoir régalien de l'État, c'est pourquoi la justice privée est généralement mal considérée. Néanmoins, et ce malgré l'adage « nul ne peut se faire justice à soi-même », toutes les sociétés conservent toujours une trace de justice privée1.