Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le crime : lectures choisies

 Enrico Ferri

Les criminels dans l’art et la littérature

☯  Michel Barroco 

Les tueurs en série

☯ Jérémie Bentham

Théorie des peines et des récompenses

☯ Karl Marx

Bénéfices secondaires du crime

 Émile Durkheim

Le crime, phénomène normal

Cesare Bonesana Beccaria

Traité des délits et des peines

Salah-eddine Abbassi

La criminologie :

objets, objectifs et moyens

 Émile Laurent.

Les habitués des prisons

de Paris : étude d'anthropologie

et de psychologie criminelles

☯ Émile Durkheim 

 

Pages

Publié par Bénard

En démographie, le terme de « cohorte » désigne tout ensemble de personnes ayant connu un même événement, sur une période donnée, généralement une année civile. Ainsi parlera-t-on, en démographie générale, de cohortes de naissances ou générations, cohortes de décès, etc. En démographie carcérale, il sera question, par exemple, de cohortes de personnes condamnées au moins une fois l’année n, de cohortes de personnes placées sous écrou ou mises en détention, ou bénéficiant d’une libération. L’intérêt de l’analyse de cohorte peut être précisé en ces termes : « Le fait que les événements qui constituent les biographies n'apparaissent pas uniquement groupés par catégorie et fondus dans des masses statistiques mais qu'au contraire, ils soient soumis à l'analyste sous forme d'histoires individuelles, permet des analyses d'une richesse particulière en raison du réseau de solidarités qui peut être mis en évidence entre les divers types d'événements en jeu » (Pressat, 1979).