Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le crime : lectures choisies

 Enrico Ferri

Les criminels dans l’art et la littérature

☯  Michel Barroco 

Les tueurs en série

☯ Jérémie Bentham

Théorie des peines et des récompenses

☯ Karl Marx

Bénéfices secondaires du crime

 Émile Durkheim

Le crime, phénomène normal

Cesare Bonesana Beccaria

Traité des délits et des peines

Salah-eddine Abbassi

La criminologie :

objets, objectifs et moyens

 Émile Laurent.

Les habitués des prisons

de Paris : étude d'anthropologie

et de psychologie criminelles

☯ Émile Durkheim 

 

Pages

Publié par Bénard

Le banditisme social ou crime social est un terme inventé par l'historien marxiste britannique Eric Hobsbawm, dans son ouvrage Primitive Rebels publié en 1959, une étude des formes populaires de résistance qui intègrent également un comportement qualifié d'illégal par la loi. Hobsbawn a approfondi son étude dans son livre Bandits en 1969. Le banditisme social est un phénomène qui s'est produit dans de nombreuses sociétés à travers l'histoire, et dont certaines formes existent toujours, que l'on retrouve dans la piraterie et le crime organisé. Des historiens, des anthropologues et des sociologues ont plus tard débattu de l'application de ce concept à des formes plus modernes de criminalité, comme les gangs de rue et les économies souterraines dépendant du trafic de drogue.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Banditisme_social