Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le crime : lectures choisies

 Enrico Ferri

Les criminels dans l’art et la littérature

☯  Michel Barroco 

Les tueurs en série

☯ Jérémie Bentham

Théorie des peines et des récompenses

☯ Karl Marx

Bénéfices secondaires du crime

 Émile Durkheim

Le crime, phénomène normal

Cesare Bonesana Beccaria

Traité des délits et des peines

Salah-eddine Abbassi

La criminologie :

objets, objectifs et moyens

 Émile Laurent.

Les habitués des prisons

de Paris : étude d'anthropologie

et de psychologie criminelles

☯ Émile Durkheim 

 

Pages

Publié par Bénard

Le bûcher (ou bucher1) est une forme de peine de mort consistant à brûler un condamné, attaché à un pieu fiché en terre (l'estache), avec du bois parfois complété de divers combustibles (paille, foin, cadavres de porcs ou de chats, poix).

Au Moyen-Âge occidental, les condamnations au bûcher étaient devenues courantes. Les principales victimes du bûcher étaient : les prétendus hérétiques, les prétendus sorciers, homosexuels et les criminels[réf. nécessaire].

Les corps des hérétiques étaient souvent offerts au Saint-Esprit. Au sens religieux, le bûcher était conçu comme une « flamme bénie » ayant un aspect purifiant (cf theosis, purgatoire).

https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%BBcher