Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le crime : lectures choisies

 Enrico Ferri

Les criminels dans l’art et la littérature

☯  Michel Barroco 

Les tueurs en série

☯ Jérémie Bentham

Théorie des peines et des récompenses

☯ Karl Marx

Bénéfices secondaires du crime

 Émile Durkheim

Le crime, phénomène normal

Cesare Bonesana Beccaria

Traité des délits et des peines

Salah-eddine Abbassi

La criminologie :

objets, objectifs et moyens

 Émile Laurent.

Les habitués des prisons

de Paris : étude d'anthropologie

et de psychologie criminelles

☯ Émile Durkheim 

 

Pages

Publié par Bénard

La coopération policière internationale est apparue afihttps://fr.wikipedia.org/wiki/Coop%C3%A9ration_polici%C3%A8re_internationalen de faire face à l’augmentation de la criminalité organisée internationale, bien que certaines formes aient existé dès le XIXe siècle. La coopération entre les corps policiers de différents pays passe autant par des réseaux formels (Interpol, Europol, Francopol, partage de banque de données, traité d’entraide judiciaire, partage de renseignements, etc.) qu’informels, et dépend de la qualité de ceux-ci. Elle peut prendre quatre formes.

L’entraide judiciaire internationale correspond à la coopération entre les corps de police de différents pays dans le cadre d’enquête dépassant les frontières des États. Elle s’effectue généralement à travers la formulation d’une demande officielle par un magistrat du pays demandeur à travers le réseau diplomatique formel afin d’obtenir des preuves dans une enquête débordant des frontières nationales. L’entraide judiciaire internationale se fait au nom du principe de la courtoisie internationale et judiciaire, et passe par quatre principaux mécanismes.

Coopération entre services policiers

La coopération entre les services policiers passe par les réseaux formels. Elle peut prendre deux formes. Il peut s’agir de rapports bilatéraux entre deux corps policiers rendus possible par la présence d’attachés de liaison. La coopération entre services policiers peut aussi passer par certaines organisations internationales (Interpol, Europol).

Commissions rogatoires

Les commissions rogatoires correspondent à la demande par le tribunal d’un pays de l’aide officielle d’un tribunal d’un autre pays. Cela implique généralement le déplacement des enquêteurs du pays demandeur dans le pays hôte, soutenus par les policiers locaux.

Entraide juridique en matière pénale

L’entraide juridique en matière pénale est mise en place à travers un traité d'assistance judiciaire mutuelle entre deux pays. Cet accord donne aux tribunaux des pouvoirs coercitifs permettant d’obtenir des preuves au nom de l’autre pays. Ce type de traité nomme une entité centrale responsable de la coordination et du traitement des demandes, ce qui favorise la coopération entre les tribunaux.

Enquête internationale

Les enquêtes internationales sont menées par plusieurs policiers provenant de pays différents et portent sur une même source de criminalité. Ce type d’enquête est surtout présent en cas de criminalité transfrontalière, là où des traités favorisant la collaboration policière sont en place.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coop%C3%A9ration_polici%C3%A8re_internationale