Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le crime : lectures choisies

 Enrico Ferri

Les criminels dans l’art et la littérature

☯  Michel Barroco 

Les tueurs en série

☯ Jérémie Bentham

Théorie des peines et des récompenses

☯ Karl Marx

Bénéfices secondaires du crime

 Émile Durkheim

Le crime, phénomène normal

Cesare Bonesana Beccaria

Traité des délits et des peines

Salah-eddine Abbassi

La criminologie :

objets, objectifs et moyens

 Émile Laurent.

Les habitués des prisons

de Paris : étude d'anthropologie

et de psychologie criminelles

☯ Émile Durkheim 

 

Pages

Publié par Bénard

La corruption est la perversion ou le détournement d'un processus ou d'une interaction avec une ou plusieurs personnes dans le dessein, pour le corrupteur, d'obtenir des avantages ou des prérogatives particulières ou, pour le corrompu, d'obtenir une rétribution en échange de sa bienveillance. Elle conduit en général à l'enrichissement personnel du corrompu ou à l'enrichissement de l'organisation corruptrice (groupe mafieux, entreprise, club, etc.1). C'est une pratique qui peut être tenue pour illicite selon le domaine considéré (commerce, affaires, politique...).

La notion de corruption est subjective. Quoiqu'il en soit, elle transgresse toujours la frontière du droit et de la morale. En effet, on peut distinguer la corruption active de la corruption passive ; la corruption active consiste à proposer de l'argent ou un service à une personne qui détient un pouvoir en échange d'un avantage indu ; la corruption passive consiste à accepter cet argent.

  • En français, on emploie les termes : Pot-de-vin, dessous-de-table, gracieuseté, graisser la patte, commission, pourboire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Corruption

Le droit pénal français distingue deux sortes de corruption :

Lacorruption passive

(article 432-11 du Code pénal)

lorsqu'une personne exerçant une

fonction publique profite de cette foncti

on en sollicitant ou en acceptant des dons,

promesses ou avantages en vue d'accomplir ou de s'abstenir d'accomplir un acte de sa

fonction cette personne reçoit le nom de corrompu.

La corruption active

(article 433-1 du Code pénal)

lorsqu'une personne physique ou

morale obtient ou essaie d'obtenir, moyennant des dons, des promesses ou avantages,

d'une personne exerçant une fonction publique, qu'elle accomplisse ou retarde ou

s'abstienne d'accomplir ou de retarder un acte de

sa fonction ou un acte fa

cilité par

elle ; le

tiers reçoit le nom de corrupteur.

http://www.justice.gouv.fr/art_pix/scpc2004-7.pdfhttp://