Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le crime : lectures choisies

 Enrico Ferri

Les criminels dans l’art et la littérature

☯  Michel Barroco 

Les tueurs en série

☯ Jérémie Bentham

Théorie des peines et des récompenses

☯ Karl Marx

Bénéfices secondaires du crime

 Émile Durkheim

Le crime, phénomène normal

Cesare Bonesana Beccaria

Traité des délits et des peines

Salah-eddine Abbassi

La criminologie :

objets, objectifs et moyens

 Émile Laurent.

Les habitués des prisons

de Paris : étude d'anthropologie

et de psychologie criminelles

☯ Émile Durkheim 

 

Pages

Publié par Bénard

La défenestration est le fait de jeter ou de pousser un individu par une fenêtre, ou de s'y jeter soi-même. Le mot vient de l'ancien français fenestre, du latin fenestra, en italien finestra, en allemand Fenster. La pratique trouve ses origines dans la précipitation (chute d'un lieu élevé ou suicide par précipitation).

La défenestration est souvent fatale. Pierre Bonette différencie la précipitation (projection violente d'une hauteur élevée), de la chute qui concerne un corps tombant sous l'effet de la pesanteur. En médecine légale, la chute concerne le fait qu'une personne tombe de sa hauteur.

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9fenestration