Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Bénard

Définition empruntée au Trésor de la langue française informatisé. Relations sexuelles prohibées entre parents très proches de sexe différent. Commettre un inceste. Le parjure, le meurtre et l'inceste étaient la vie commune. En Égypte, les rois, à l'exemple des dieux du pays, épousaient leurs sœurs, régnaient avec elles (MICHELET, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 51). La prohibition de l'inceste règle universelle élaborée par l'humanité et transmise d'âge en âge est une démarche acquise et non pas innée, qui, selon Lévi-Strauss, est « fondamentale, grâce à laquelle, par laquelle, mais surtout en laquelle s'accomplit le passage de la nature à la culture » (Le Monde dimanche, 20 sept. 1981, p. 5, col. 3) :

1. La Bible nous en indique un exemple très inquiétant pour la Foi. « Loth, fuyant Sodome, fut séduit, vous ne l'ignorez pas, par ses deux filles, et, étant privé de sa femme changée en statue de sel, il succomba. De ce double et horrible inceste naquirent Ammon et Moab... »
MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Nos Angl., 1885, p. 55.

Lu dans le Figaro L’inceste désormais inscrit dans le code pénal. Les députés ont adopté une proposition de loi qui donne un cadre juridique à l'inceste. Les peines de prison encourues seront également plus lourdes. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/04/29/01016-20090429ARTFIG00124-l-inceste-desormais-inscrit-dans-le-code-penal-.php