Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Bénard

Le mot pogrom (d'origine russe : погром) signifie détruire, piller. Il est utilisé spécifiquement dans plusieurs langues pour décrire les attaques accompagnées de pillage et d'effusion de sang contre les juifs en Russie, perpétrées par la majorité chrétienne, sans réaction des autorités ou avec leur assentiment, entre 1881 et 19211.

Des violences similaires, mais d'ampleur plus limitée, surviennent à la même époque en Allemagne, en Autriche, en Roumanie et dans les Balkans1. Raul Hilberg définit le pogrom comme « une brève explosion de violence d'une communauté contre un groupe juif qui vit au milieu d'elle-même2 ».

En Europe, l'antisémitisme à l'origine des pogroms peut se nourrir du vieil antijudaïsme chrétien3, de la séparation religieuse, de l'intolérance.

Certains mouvements nationalistes extrémistes peuvent se doubler de fanatisme religieux et sont toujours attisés par les guerres et les crises économiques durant lesquelles les populations sont plus faciles à entraîner dans le syndrome du « bouc émissaire »4.