Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Bénard

Le syndrome de Münchhausen par procuration1, parfois dénommé syndrome de Meadow (mais qu'il ne faut pas confondre avec le syndrome de Meadows2), est une forme grave de sévices à enfant au cours de laquelle, l'adulte qui a la charge d'un enfant provoque, à son égard et de manière délibérée, des problèmes de santé sérieux et répétés avant de le conduire auprès d'un médecin ou d'un service de soins médicaux (forme de pathomimie par procuration).

Cette affection mentale fut découverte et définie, en ces termes, en 1977 par le pédiatre anglais Roy Meadow.

Dans l'état des connaissances actuelles, il est impossible de quantifier son importance réelle et sa prévalence à l'échelle mondiale, mais, aux États-Unis, 1 000 cas annuels sont répertoriés grâce à l'autopsie systématique des morts subites du nourrisson. Sir Roy Meadow, également expert dans différentes affaires judiciaires en Grande-Bretagne, estime avoir dû faire face à 400 cas3, mais le chiffre avancé a été fortement contesté par d'autres experts médicaux devant les tribunaux de ce même pays4.

Le syndrome de Munchhausen par procuration est considéré comme une maltraitance à enfant5 et relève juridiquement de la prise en charge de l’ « enfance en danger »6.

La définition, le diagnostic et les conséquences liées au diagnostic de ce syndrome, ont entraîné de vives contestations et des polémiques relayées par la presse car elles sont revendiquées par certaines associations, notamment françaises et américaine : celles-ci sont toujours en cours en 2016.